Soutenir iDESO
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Témoignage de Joelle TURCAT - Présidente d’un refuge animalier à Bayonne

Témoignage de Joelle TURCAT - Présidente d’un refuge animalier à Bayonne

Catégorie : temoignage 
Auteur(s) : Joelle TURCAT
Date : 11 septembre 2022
Durée de lecture < 3 minutes
Sommaire

Pour notre témoignage, nous avons sollicité Joelle TURCAT, Présidente d’un refuge animalier localisé sur Bayonne (association « Animaux Assistance Europe »). Joelle est en charge de la gestion de 15 salariés.  Elle est convaincue de l’intérêt d’intégrer des personnes en situation de handicap et partage ici son expérience : 

Présentation de Joëlle

« Je suis en charge du personnel du refuge depuis une vingtaine d’année. Notre quotidien est de régler des problèmes humains en récupérant des animaux abandonnés ou maltraités et d’assurer le lien avec les adoptants. Ce sont des tâches qui demandent une bonne coordination et entente entre les équipes, pour faire face aux différentes situations que nous rencontrons.

Dans ces équipes, nous avons toujours fait le choix d’intégrer des personnes en situation handicap. Mais cela ne s’est pas fait sans accroc. Aujourd’hui, la situation est très satisfaisante et la question du handicap est clairement une force.

 

Première intégration compliquée d'une personne en situation de handicap

Une première expérience a été difficile. Au départ, nous voulions recruter une personne en situation de handicap car nous pensions que notre métier s’y prêterait naturellement, du fait du contact avec les animaux. Mais contrairement à ce que l’on pense, ce n’est pas l’objet du métier qui importe, mais plutôt l’adéquation avec le collectif de travail existant. Or, il y avait effectivement un écart important entre cette personne recrutée et le reste de l’équipe.

Suite à cette expérience, nous avons appris l’importance de mieux préparer les choses en amont sur ce point.

 

Un 2ème recrutement réussi avec l'aide de CAP EMPLOI

Ainsi, pour notre second recrutement, nous avons sollicité l’accompagnement de CAP EMPLOI Landes et Pays Basque. Cette fois-ci, il s’agissait d’un recrutement pour un poste de chargé de mission. Nous avions un candidat avec qui nous avions établi un premier contact.

Identifier les difficultés

D’abord, il a fallu d’abord identifier les situations qui pouvaient poser problème. En l’occurrence, le bruit et les coupures de tâches étaient identifiées comme des causes particulièrement invalidantes au regard de la pathologie de notre chargé de mission. Nous avions identifié l’importance de créer des espaces de travail protégés et de favoriser le télétravail, bien avant la crise sanitaire.

Construire de solutions

Ensuite, il nous a fallu construire ces solutions avec les collaborateurs. En effet, on imagine bien que ce type d’aménagement peut faire des envieux chez les salariés. Pour éviter d’éventuelles remarques du type « pourquoi lui et pas moi ? », nous avions travaillé de manière transparente. Je dirais qu’on a quelque part « négocié l’équité » au sein du collectif, c’est-à-dire faire comprendre qu’il ne s’agit pas de solution de petit confort, mais bien de réelle compensation du handicap, nécessaire pour que notre chargé de mission puisse faire son travail sans contrainte ajoutée, par rapport à ses collègues.

Suivre dans la durée

Enfin, il nous a fallu aussi prendre l’habitude de veiller régulièrement aux effets de ces aménagements. Personnellement, je fais très attention à récupérer des indices, parfois minimes, pour vérifier si les choses évoluent toujours dans le bon sens.   

 

Aujourd’hui, nous renouvelons régulièrement cette expérience handicap avec l’accompagnement notamment de CAP EMPLOI Landes et Pays Basque. Je reste toujours convaincue de l’intérêt de cette démarche. J’occupe à ce jour une fonction de déléguée au handicap en tant qu’adjointe dans une municipalité qui embauche près de 800 agents.

Joelle TURCAT
Adjointe à la Mairie d’Anglet au handicap et à l’accessibilité.
Présidente de l’association ANIMAUX ASSISTANCE EUROPE