Soutenir iDESO
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Du nouveau du côté du coaching des dirigeants

Du nouveau du côté du coaching des dirigeants

Catégorie : dossier 
Auteur : Laurent Chateau
Date : 14 juin 2022
Durée de lecture < 6 minutes
Sommaire

Le coaching taoïste et biomimétique (CTB) rencontre un écho certain auprès des dirigeants. Véritable rendez-vous avec son « moi intérieur », il permet d’interroger le manager dans son expérience quotidienne. Rencontre avec Laurent Chateau concepteur du CTB.

 

Pour quelles raisons, les managers et les leaders vous contactent-ils ?

Les clients me contactent pour des raisons professionnelles, pour trouver la raison d’être de l’organisation ou d’une équipe, pour résoudre des tensions au sein de leurs équipes, améliorer la qualité de vie au travail, optimiser leurs pratiques managériales ou les accompagner dans leur conduite du changement. Ils m’appellent également pour des raisons personnelles, au moment d’une prise de poste, pour mieux gérer leurs émotions, le stress ou une addiction, développer leur intelligence émotionnelle ou relationnelle, améliorer la qualité de leur sommeil, d’autres enfin pour trouver les clefs d’un meilleur épanouissement personnel et se rapprocher du bonheur. En fait, c’est très variable d’un client à l’autre. Moins nombreux et passionnant à vivre, certains souhaitent répondre à des questions plus existentielles et aligner leur vie professionnelle avec des motivations de nature philosophique ou spirituelle.

En quoi un coaching taoïste et biomimétique est-il différent d’un coaching classique ?

Comme les autres techniques de coaching, le CTB est d’abord une rencontre bienveillante et de confiance entre deux êtres humains mais en vérité, c’est avant tout une rencontre avec soi par le biais du miroir de l’autre. Dans le cas du Coaching taoïste et biomimétique (CTB), on cherche à aller plus loin. C’est un rendez-vous avec ce que les taoïstes appellent son « mandat du Ciel » autrement dit, sa mission de vie, personnelle et professionnelle. C’est un réalignement avec ce que l’on est fondamentalement, avec sa nature propre. La conséquence (et non l’objectif) de ce réalignement s’appelle la performance et le bonheur, de soi et de ses collaborateurs. Si je devais parler en termes taoïstes, je dirais que c’est un mélange de rationalité Yang et d’intuition Yin, d’écoute Yin et de parole Yang, de professionnel Yang et de personnel Yin, de mental Yang et de corporel Yin, de l’Asie Yin et de l’Occident Yang, de l’horizontal Yin et du vertical Yang. C’est une association de plein et de beaucoup de vide.

Et vous prenez la nature pour modèle, c’est ça ?

En effet, la tradition taoïste nous enseigne depuis plus de 2 000 ans que s’inspirer de la nature est le meilleur moyen d’être performant, heureux, en bonne santé et de vivre longtemps. On finit par penser de manière plus ample et comme la nature qui réside en nous. Comme les empereurs de Chine, on finit par se poser la question en ces termes : « Mais que ferait la nature à ma place ? »

Et sur la forme ?

Les moines Ch’an (Zen) aiment à le répéter, il faut d’abord vider la tasse pour pouvoir la remplir. On démarre donc le coaching en pratiquant le vide par une technique de retour à soi (respiration, visualisation…) puis la personne commence à parler librement et sans cadre particulier, de ce qui va mal, de ce qu’elle ressent, de ce qu’elle recherche, elle évoque les images qui lui viennent. Au diapason sur le plan corporel et psycho-émotionnel, le coach accueille beaucoup au début et se garde d’intervenir (posture Yin), il laisse les impressions venir (ressentis, images, idées…) et en prend note. Dans un deuxième temps, il prend la parole pour partager les informations qui lui sont parvenues avec son interlocuteur (posture Yang). Après plusieurs rebonds et échanges, on débouche sur des pistes de résolution que l’on cherche à visualiser, pour ancrer leur concrétisation.

Quels sont les points sur lesquels vous insistez particulièrement ?

Une attention particulière est portée sur l’intuition puisqu’on sait que les grandes inventions scientifiques proviennent de ce type d’inspirations spontanées. C’est pareil pour le CTB, à la différence que c’est le dirigeant qui se réinvente et se redécouvre lui-même. La place du corps est également prépondérante et l’on porte une attention particulière aux ressentis, aux sensations (5 sens) et aux émotions que l’on accueille et dont on prend conscience. Lorsque le client s’arrête de parler, le coach exprime ce que lui a inspiré la séquence à tous points de vue : idées, sensations corporelles, images, impressions, émotions… Chacun s’enrichit de ce que l’autre dit. Les rebonds sont multiples et spontanés, les images se suivent et s’enchaînent en totale fluidité pour déboucher sur des inspirations et des solutions. Le lâcher-prise et l’acceptation totale basés sur la confiance, la curiosité et l’envie sont au cœur du dispositif. On les accueille ensemble pour répondre au mieux à la question posée. En cheminant, il arrive que la problématique évolue, qu’un problème professionnel (tensions avec un collaborateur par exemple) traduise un travail nécessaire du leader (capacité d’écoute, feed-backs positifs…) et nécessite de remonter à l’origine et à la cause. L’intelligence du corps débouche parfois sur des questions de nature philosophique voire spirituelle.

 

De manière plus rationnelle, j’utilise également mon expérience du monde de l’entreprise pour interroger le manager ou le leader et lui communiquer des conseils très pratiques pour se sortir de la situation professionnelle de blocage qu’il m’évoque. Cette approche « entre-pairs » et de « co-création » aide le dirigeant à sortir de son isolement et à trouver à deux, une solution qu’il aurait eu plus de difficulté à envisager tout seul.

Vous avez parlé des outils du leadership taoïste et biomimétique, à quoi faites-vous allusion ?

Je travaille en effet avec les outils que j’élabore depuis plus de 10 ans. Ils s’inspirent de mon expérience de membre d’équipes de Direction et d’enseignant de Qi Gong mais également de la tradition taoïste ainsi que de mes propres constructions. J’utilise par exemple le modèle des 5 éléments qui fonde les principes de la médecine chinoise et qu’utilisaient les empereurs de Chine pour gouverner leur empire ou les 15 profils énergétiques du Tao. J’utilise les 18 principes du vivant ainsi que les conseils d’hygiène de vie du taoïsme (la respiration, l’alimentation, la qualité de l’environnement…) en sachant que pour le taoïsme, tout est lié. En fonction des besoins, je montre quelques formes simples de Qi Gong (respirations, mouvements lents, visualisations, accupressions…) permettant de restaurer l’équilibre et l’harmonie interne sur le plan physique, émotionnel ou psychique. Pour la connaissance de soi et le développement personnel, j’utilise des outils personnels (la pyramide de vie, le carré des dons, l’équation taoïste du bonheur…) et il m’arrive d’utiliser le modèle de Palo Alto auquel je me suis formé (Systémique).

Vous avez parlé des outils du leadership taoïste et biomimétique, à quoi faites-vous allusion ?

Pour une fois, les outils du coaching ne viennent pas des Etats-Unis et sont « Made in France » !

Le coaching taoïste et biomimétique (CTB) en pratique :

• Durée : 1h à 1h30
• Canal : A distance en visioconférence (Lien Teams) ou en physique si vous venez à Toulouse
• Déroulement : 1) retour au calme (respiration...), 2) évocation de la problématique, 3) échanges et rebonds, 4) pistes de résolution et plan d’actions, ancrage par la visualisation.
• Tarifs : plusieurs formules disponibles

 

Biographie

Membre d’équipes de direction depuis plus de 20 ans (EDF, Enedis, Tisseo), Laurent CHATEAU accompagne les décideurs et les organisations pour donner, à partir de la sagesse taoïste, de son expérience et de ses inspirations propres, un supplément de sens, de conscience, d’harmonie et de performance à leur action. Il a compilé l’ensemble de ses outils autour de la démarche du « Leadership taoïste et biomimétique » qui pourrait se résumer par la formule suivante : « Que ferait la nature à votre place ? »

 

Pratiquant d’arts martiaux pendant 12 ans, enseignant diplômé de Qi Gong traditionnel (Union Professionnelle de Qi Gong – ex FEQGAE) depuis 2008 et membre d’une école taoïste pendant plus de 16 ans, il est l’auteur de plusieurs ouvrages et outils inédits sur la pratique du Qi Gong dans l’entreprise, sur l’entreprise taoïste, sur la voie taoïste de l’ego et sur le coaching taoïste des dirigeants du 3è millénaire. De nombreux articles et informations sur ses travaux, son parcours et ses accompagnements sont consultables sur son site : leadershiptaoiste.com et sur son profil LinkedIn.

Laurent Chateau
Tél. : 06 67 26 72 01
laurentchateau03@gmail.com